La Tourtelle
École élémentaire
Aubagne
 

Petite devinette #2

dimanche 29 septembre 2013, par Mme Pratali

En automne, on peut les ramasser par terre.
Ça ne se mange pas parce que c’est dur.
Parfois je pique, puis j’enlève mon manteau et je suis doux et lisse.
Qui suis-je ?

Abdel, Aldo, Olivia, Cécilia, Marjorie, Théo, Tony.


Il s’agit du marron d’Inde

Petite explication pour ne pas confondre le marron et la châtaigne :

La châtaigne est le fruit du châtaignier ; le marron, est celui... du châtaignier !
 
En effet, le marron est une châtaigne non cloissonnée, c’est à dire qu’il n’y a qu’un seul gros fruit à l’intérieur et non plusieurs amandes séparées par une petite peau brune, contrairement à la simple châtaigne.
Dans le langage courant, on utilise le mot marron pour désigner de nombreuses préparations à base de châtaigne : crème de marron, farce aux marrons, marrons glacés,...
 
Autrefois, le châtaignier était appelée "l’arbre à pain" car il était à la base de l’alimentation humaine, la châtaigne remplaçait souvent les céréales dans le Massif armoricain, le Massif central, la Corse, le Portugal ou l’Italie du Nord. Elle servait également à l’alimentation des cochons et se voyait alors attribué l’appellation "d’arbre à saucisses !".
 
Attention à ne pas les confondre avec les marroniers d’Inde qui produisent des marrons mais non comestible, cet arbre est généralement présent dans les villes alors que les châtaigniers sont eux présents dans des vergers, des fôrets, des bois. Il est très facile de les dissocier d’une châtaigne car leur bogue est couverte de petits pics espacés et courts ; la bogue de la châtaigne présente, elle, des centaines de longs piquants.


http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/Marche/chataigne.htm

 
École élémentaire la Tourtelle Aubagne – Responsable de publication : M. ou Mme l'IEN de circonscription
Dernière mise à jour : mardi 10 juin 2014 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille